Jean-Louis Alves de Puga – Luthier

Jean-Louis Alves de Puga fabrique des guitares de jazz manouche. Derrière le mot « fabriquer », se cachent beaucoup de choses qui échappent au profane. Voir le luthier travailler permet de se faire une idée. Mais ce n’est qu’en y passant un peu plus de temps que l’on réalise qu’il a autant de marge d’erreur qu’un funambule. La naissance d’une guitare tient du miracle.

Océan

Douze années à regarder la mer, planté sur un balcon Landais. Comment cela pouvait-il se terminer ? Que fallait-il faire de ces 4300 couchers de soleil ? … de ces dizaines de grandes marées ? … d’au moins autant de tempêtes ? C’est seulement aujourd’hui, une fois quitté ce promontoire, que j’ai le mal de mer. Mais c’est un mal du pays, une autre sorte de mal au cœur. Alors je regarde ces images …

Statues du Louvre

Photographier le travail d’un autre, un sculpteur, qui plus est à la technique et à l’inspiration infiniment plus affutés que les miennes, pose un problème : N’est-ce pas là du parasitisme ?
C’en serait s’il ne s’agissait avant tout de rendre hommage au talent d’un autre. L’exercice est en outre idéal pour celui qui souhaite aborder la photographie humaine sans s’encombrer d’humains.

Marais

Un marais. L’eau qui séjourne ici est à l’origine de chaque mouvement, de chaque changement. Elle baigne les édifices végétaux et les abreuve, participe à leur croissance, accélère leur décrépitude. Elle dissout les organismes défunts qui répandent alors leurs substances. Les résidus colorés s’accumulent ou suivent les courants …

Lumpy d’Issarbe

Ils sont nombreux à croiser le regard d’un chat sans réaliser le concentré de beauté que c’est. J’en ai observé un un bon moment – une plus exactement – faire sa folle au pied d’un pic pyrénéen. Née là, couleur locale, pelage un tiers de fougère brûlée, un tiers neige fraîche, un tiers rocher, elle pouvait passer inaperçue. Mais cela aurait été trop dommage … alors voilà …